Le gorille a perdu la vie dans les bras du gardien qui s’est occupé de lui pendant quatorze ans

Intéressant à savoir

Les gorilles de montagnes sont une espèce en voie de disparition menacée par les braconniers.

Le parc national des Virunga qui se trouve en République démocratique du Congo, créé en 1925, abrite plus de la moitié de la population de la région.

Le gorille a perdu la vie dans les bras du gardien qui s'est occupé de lui pendant quatorze ans

Ici vivait le fameux gorille africain devenu célèbre sur les réseaux sociaux en 2019, grâce à une photo virale. Dans ce selfie, le gorille Ndakasi apparaît debout avec un autre gorille appelé Ndeze et un garde forestier.

La photographie a été prise par le garde forestier Mathieu Shamavu. À l’époque, il avait déclaré à la presse qu’il marchait avec les deux gorilles lorsqu’il a eu l’idée de faire un selfie.

« Ils peuvent marcher debout sur un ou deux mètres, et ils sont également habitués aux humains, ce qui leur donne envie d’imiter ce que font les gens », a déclaré le garde.

Le gorille a perdu la vie dans les bras du gardien qui s'est occupé de lui pendant quatorze ans

L’histoire de Ndakazi n’a pas très bien commencé. Encore un bébé âgé de deux mois, il est devenu orphelin après que les braconniers ont tué sa mère.

Ainsi, le petit gorille a été emmené dans le parc, où lui et son ami Ndeze, ont été soignés depuis tant d’années.

Étant très sympathique, forte et enjouée, Ndakasi est devenu l’une des principales attractions des Virunga.

Le gorille a perdu la vie dans les bras du gardien qui s'est occupé de lui pendant quatorze ans

Et maintenant, Ndakasi a quitté ce monde dans les bras de son gardien André Bauma qui a pris soin de lui pendant 14 ans.

« Après une longue affection, son état s’est rapidement aggravé et Ndakasi a perdu la vie dans les bras de son garde et ami de longue date, André Bauma », a été écrit sur la page du parc des Virunga.

Le gorille a perdu la vie dans les bras du gardien qui s'est occupé de lui pendant quatorze ans

Malgré la tristesse, les soignants du parc ont déclaré qu’ils étaient reconnaissants que Ndakasi soit quitté ce monde dans les bras de quelqu’un qui l’aimait profondément et qu’ils ont fait tout leur possible pour qu’elle ne ressente pas de douleur.

Noter cet article
Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
Bonne Pause
Laisser un commentaire