L’histoire incroyable d’une fillette de deux ans, qui prononçait des mots assez longs et compliqués, est devenue virale

Bébés mignons

Née à Londres, la petite Alice, de deux ans, avait une meilleure diction que la plupart des adultes et ce n’est pas du tout une exagération.

La maman de la fillette, Morgana Secco est photographe. Elle a lancé le défi des mots avec son petit et a partagé ces moments incroyables sur le réseau.

Le jeu était très simple: la mère prononçait les mots et la petite bambine devait les répéter à sa manière.

L'histoire incroyable d'une fillette de deux ans, qui prononçait des mots assez longs et compliqués, est devenue virale

Les vidéos dans lesquelles elle prononçait des mots compliqués ont commencé comme des blagues et sa mère a décidé de filmer ces scènes et les partager sur les réseaux sociaux.

La première vidéo dans laquelle elle apparaît et qui a commencé à être largement partagée sur Internet date de trois ans.

Comme c’est souvent le cas pour d’autres enfants, ces vidéos aussi ont commencé à être enregistrées depuis la naissance d’Alice.

La petite a commencé à parler vers l’âge de huit mois, lorsqu’elle a essayé de prononcer le mot « pomme de terre ».

L'histoire incroyable d'une fillette de deux ans, qui prononçait des mots assez longs et compliqués, est devenue virale

À l’âge un peu plus d’un an, Alice a commencé à essayer de répéter tous les mots et les phrases qu’elle entendait à la maison.

« C’est à ce moment-là qu’on a réalisé qu’elle avait un don spécial de prononcer des mots très longs et difficiles à articuler », a raconté Morgane.

Ces scènes dans lesquelles Alice prononçait des termes comme « ophtalmologiste », « proparoxytone », « tyrannosaure rex »,  » anticonstitutionnel » ont déjà été vues par les internautes des dizaines de millions de fois.

L'histoire incroyable d'une fillette de deux ans, qui prononçait des mots assez longs et compliqués, est devenue virale

À l’époque, lorsque la fillette venait d’avoir deux ans, elle prononçait si bien ces énormes mots qu’elle laissait les gens bouche bée.

« Ces mots compliqués qu’Alice prononçait, la plupart d’entre eux, elle n’en connaît pas le sens. Nous les expliquons lorsqu’ils s’inscrivent dans un contexte », a déclaré Morgana.

Noter cet article
Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
Bonne Pause
Laisser un commentaire