Selon les spécialistes, déjà à trois ans, la petite Ophelia Morgan-Dew avait un QI supérieur à celui d’Einstein

Bébés mignons

Ophelia Morgan-Dew du Herefordshire, Royaume-Uni, a passé le test pour mesurer son QI, en 2018, lorsqu’elle avait trois ans.

Les résultats ont été impressionnants, car elle a obtenu 171 points, cela veut dire 11 points de plus de celui d’Albert Einstein.

Selon les spécialistes, déjà à trois ans, la petite Ophelia Morgan-Dew avait un QI supérieur à celui d'Einstein

Grâce à un tel quotient intellectuel, Ophelia est devenue le plus jeune membre de la société des surdoués Mensa et l’enfant le plus intelligent de Grande-Bretagne.

« Ophelia n’avait que huit mois lorsque j’ai remarqué que le bébé était différent des autres petits », a déclaré sa mère, Natalie Morgan, à la BBC.

Selon les spécialistes, déjà à trois ans, la petite Ophelia Morgan-Dew avait un QI supérieur à celui d'Einstein

Quand la fillette avait deux ans, ses parents ont finalement compris que leur fille était un enfant surdoué. Alors, ils ont décidé de trouver un psychologue spécialisé qui pourrait réaliser une évaluation.

« Nous voulions savoir comment nous pouvions aider notre fille. Nous ne voulions pas qu’elle se sente sous pression, mais en même temps, nous ne voulions pas non plus qu’elle se sente sous-stimulée », a expliqué Ben, le père d’Ophelia.

Selon les spécialistes, déjà à trois ans, la petite Ophelia Morgan-Dew avait un QI supérieur à celui d'Einstein

Malgré ses capacités époustouflantes, la bambine était une fillette de trois ans comme les autres. Selon ses parents, elle aimait courir, jouer avec ses pairs ​​et sauter sur des matelas.

Mais ils expliquaient que parler à leur fillette, c’était comme parler à une adolescente. Lorsque Ophelia parlait, elle ajoutait des idées.

Il semblait comprendre les choses beaucoup plus vite et se souvenait de tout.

Selon les spécialistes, déjà à trois ans, la petite Ophelia Morgan-Dew avait un QI supérieur à celui d'Einstein

Lyn Kendall, psychologue au British Mensa, a expliqué que les enfants prodiges sont exactement comme ça. Ils ont une bonne mémoire, ils sont plus attentifs à ce qui se passe autour d’eux et peuvent traiter les informations très rapidement.

Selon les spécialistes, déjà à trois ans, la petite Ophelia Morgan-Dew avait un QI supérieur à celui d'Einstein

La psychologue a expliqué aussi que ces enfants ont une incroyable envie de tout apprendre, et les parents ne peuvent pas toujours les suivre.

Noter cet article
Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
Bonne Pause
Laisser un commentaire