Selon une étude, lorsqu’un enfant grandit sans frères et sœurs, cela permet d’éviter le développement des problèmes psychologiques

Intéressant à savoir

Devenir parent est peut-être l’une des plus grandes émotions, l’une des joies que la vie a à offrir, et pour le bien des enfants, nous voulons faire tout.

Plusieurs personnes pensent qu’il faut absolument donner un frère ou une sœur à un enfant pour qu’ils puissent jouer ensemble et grandir heureux.

Pourtant, une recherche scientifique semble avoir réfuté cette thèse, affirmant précisément le contraire.

Selon une étude, lorsqu'un enfant grandit sans frères et sœurs, cela permet d'éviter le développement des problèmes psychologiques

Plus de 18 000 adolescents ont participé à l’événement, dont la moitié était d’origine chinoise et l’autre moitié d’origine américaine.

Ils devraient tous répondre au même questionnaire, où les questions leur ont été posées pour décrire leur profil psychologique afin d’identifier d’éventuels troubles et anomalies.

Lors de cette étude, les chercheurs de l’Ohio State University leur ont demandé si grandir avec un frère ou une sœur était une expérience positive ou non. Les experts ont eu des résultats inattendus.

« Contrairement à nos attentes, les données ont montré que les enfants qui n’avaient ni frères, ni sœurs, étaient plus heureux que ceux issus dans des familles nombreuses », a annoncé Doug Downey, un professeur de sociologie.

Mais ce n’était pas tout.

Selon une étude, lorsqu'un enfant grandit sans frères et sœurs, cela permet d'éviter le développement des problèmes psychologiques

L’impact négatif le plus important pouvait être observé parmi les enfants de la même famille dont la différence d’âge était d’un an ou moins.

Plusieurs facteurs pourraient troubler le développement des jeunes lorsqu’ils grandissent avec un ou plusieurs frères et sœurs. Il y a une sorte de lutte pour attirer l’attention des parents.

« Imaginez les figures parentales comme un gros gâteau, plus il y a de frères et sœurs, plus la division du gâteau sera importante pour satisfaire les désirs de chacun », a essayé d’expliquer le professeur.

Le facteur économique doit également être pris en compte, car avoir plus de petits signifie qu’il est impossible de concentrer toutes les ressources sur un seul, ce qui crée encore une sorte de concurrence.

Selon une étude, lorsqu'un enfant grandit sans frères et sœurs, cela permet d'éviter le développement des problèmes psychologiques

Bref, selon cette étude, être enfant unique présente plus d’avantages qu’avoir des frères et des sœurs.​

Noter cet article
Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
Bonne Pause
Laisser un commentaire