Un prématuré, avec seulement 10 % de chances de survie, défie les statistiques et devient un prodige qui dépasse ses enseignants

Motivationnel

Jamie Mohr, né avec seulement 10 % de chances de survie, a contredit les prévisions et est maintenant un prodige à l’âge de quatre ans.

La mère de Jamie a été informée que son placenta ne fonctionnait plus à la vingtième semaine de grossesse et que le bébé ne recevait plus les nutriments nécessaires à sa croissance.

Les médecins ont averti Lorraine que le fœtus n’aurait pas survécu si la grossesse avait été menée à terme.

Ils ont donc pris la décision de faire naître le bébé à 28 semaines, bien que seules 10 % de chances de survie étaient prévues.

« On m’avait dit qu’il ne survivrait pas, mais il s’est développé progressivement et je l’ai ramené à la maison 11 semaines après sa naissance. »

Actuellement, il a quatre ans et est considéré comme un « prodige » capable de faire des mathématiques dans six langues différentes simultanément.

Un prématuré, avec seulement 10 % de chances de survie, défie les statistiques et devient un prodige qui dépasse ses enseignants

Lorraine a découvert que Jamie était très doué peu avant son deuxième anniversaire.

Elle a donc commencé à tester l’enfant à la maison, et quelques semaines plus tard, il pouvait compter jusqu’à 50, puis jusqu’à 100.

« Un autre jour, en regardant un programme sur YouTube, le personnage a commencé à compter en français. Quand il a éteint le programme, il a continué à compter en français.

Je n’en croyais pas mes yeux. J’ai fait d’autres tests, j’ai regardé d’autres programmes en espagnol, en japonais, et il a commencé à compter aussi dans ces deux langues. »

Un prématuré, avec seulement 10 % de chances de survie, défie les statistiques et devient un prodige qui dépasse ses enseignants

Il sait maintenant compter en allemand et en chinois. Il a une mémoire photographique.

Il a été identifié comme un enfant hyperlexique, doté d’une capacité avancée et inattendue qui lui permet de lire et de décoder les mots bien au-delà de son âge physiologique.

Il se compare favorablement à la plupart des enfants de 10 ans en mathématiques, et il sait maintenant calculer des fractions et des pourcentages.

Il doit entrer à l’école primaire cette année, où un programme d’études spécial et indépendant lui sera proposé.

« Jamie est très amusant, il parle bien, il est chaleureux et humble », explique-t-elle.

Noter cet article
Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
Bonne Pause
Laisser un commentaire